Guide de démarrage sur Bluesky

Tu t’es inscrit à Bluesky mais tu ne sais pas trop par quoi commencer ? Tout d’abord bienvenue à toi ! Voici quelques informations à savoir pour bien commencer sur le réseau au ciel bleu.

Alors, ça gazouille ici ? Un post sur Bluesky s’appelle officiellement un post, mais on dit aussi un skeet (contraction de sky et tweet). Comme tu préfères. Il est limité à 300 caractères, avec en option des images (avec texte d’accessibilité limité à 1000 caractères) et un lien affiché sous le post. Les utilisateurs sont des skeetos (ou skydiver en anglais), et la timeline est surnommée la skyline. Et tout comme sur Twitter/X, les « mutuals » (personnes qui se suivent mutuellement) s’appellent aussi des moots.

Par quoi je commence ? Bien sûr, comme sur n’importe quel réseau social, la première chose à faire est de remplir ton profil pour qu’on sache un peu qui tu es, c’est très important pour aider les gens à se retrouver. Ensuite, je te recommande d’aller faire un tour dans tous les paramètres, en particulier « Préférences de fils d’actu de l’accueil« , « Langues » et « Modération / Filtrage du contenu » afin de personnaliser le type de contenu que Bluesky t’affichera, notamment la ou les langues, le nombre minimum de likes (je recommande de le mettre à zéro pour voir tous les posts), et le contenu sensible. Active aussi l’option « Require alt text on images » afin de te forcer à prendre l’habitude de mettre un texte de description à tes images. Lorsque tu postes un message, n’oublie pas de renseigner la (ou les) langues du message, c’est utile pour les feeds et pour afficher le lien de traduction aux autres utilisateurs. Cependant, certains de ces réglages sont liés à la machine que tu utilises, donc il faudra vérifier la configuration pour la version web et pour le client mobile séparément.

Enfin, pour utiliser des applis tierces comme celles qui sont listées dans ce guide, il est fortement recommandé de créer des mots de passe d’application (« Paramètres » puis « Mots de passe de l’appli« ), qui seront différents de ton mot de passe principal, afin de ne pas divulguer celui-ci et donner des droits limités aux applications tierces (notamment la possibilité de supprimer ton compte, tout simplement).

Où sont les hashtags ? Sur Bluesky, les hashtags ne sont pas les maîtres à bord comme sur X. Ils ne sont que des mots-clés comme le reste du message. D’ailleurs, les hashtags ne sont pas encore cliquables sur l’interface officielle (mais c’est prévu), et il n’y a pas (encore ?) de section tendances non plus.

Comment découvrir du contenu alors ? C’est là la force de Bluesky : plutôt que de s’intéresser uniquement à des profils sélectionnés par un algorithme secret ou à des hashtags en tendance choisis par la plateforme, il est possible de s’abonner à ce qu’on appelle des feeds : à partir de critères plus ou moins complexes et puissants (mots-clés, langue, nombre de likes, ensemble de profils, follows etc…), il est possible de créer des flux de messages sur des sujets précis voire pointus (littérature, cinéma, art, informatique, cuisine, et j’en passe). Ces feeds sont consultables par tout le monde, et plus important encore, ils peuvent être créés par n’importe qui (cependant, différent degrés de complexité nécessitent différent degrés de connaissance en programmation). Un avantage non négligeable sur les autres réseaux sociaux qui ne se basent que sur deux algorithmes : les abonnements, et une sélection mystérieuse « pour vous » dont peu de personnes savent exactement de quoi il s’agit, et qui choisit vraiment « pour vous » ce que vous devez voir.

Afin de découvrir ces fameux feeds, tu peux utiliser la section « Découvrir de nouveaux fils d’actu » de Bluesky bien sûr, mais il existe également le site goodfeeds qui permet de rechercher par mot-clé, top50, ou au hasard. Si un feed t’intéresse, tu peux l’ajouter à ta liste pour t’y abonner, afin de le consulter plus facilement, en cliquant sur le bouton « Save » en haut à droite de la page du feed. Les feeds que tu as ajouté à ta liste sont accessibles via le lien « # Fil d’actu » à gauche, ou l’onglet « # » en bas dans l’application mobile. Il est possible d’épingler des feeds afin de les faire apparaître en priorité, dans un ordre personnalisé (voir « # Fil d’actu » puis la roue dentée, ou bien « Paramètres » puis « Mes fils d’actu enregistrés« ). Il est également possible de liker un feed (sans même avoir besoin de l’ajouter à sa liste d’ailleurs), pour montrer ton affection particulière pour ce feed et le faire remonter dans les stats globales (les ajouts/épinglés ne sont a priori pas pris en compte). Les feeds épinglés apparaissent également à droite de l’interface web Bluesky, dans le même ordre, juste après le lien « Following » (sur l’application mobile, ils sont situés en haut, et tu peux naviguer en swipant à gauche ou à droite).

Quelques feeds que je te recommande :

  • Discover (messages qui vous intéresseraient potentiellement d’après vos likes)
  • OnlyPosts (affiche uniquement les posts « de base » de vos abonnements, une sorte de Following sans les reposts et les réponses)
  • #french feed (feed en langue française)
  • Francophone (un autre feed francophone)
  • Newskies (le premier message de chaque arrivant, pour dire bonjour à tout le monde !)
  • Followers (affiche les skeets des personnes qui vous suivent, hors mutuals)
  • Media🇫🇷 (un flux d’info en contenu d’une sélection de médias Français)
  • Lecture FR (le feed de ma chérie sur le thème de la littérature francophone, ainsi que son feed spécialisé dans l’imaginaire : Lecture SFFF)

Après avoir ajouté quelques feeds, n’hésite pas à suivre les profils qui semblent poster des messages qui t’intéressent, afin de faire grossir ta page d’accueil (« Following« ) avec encore plus de contenu intéressant et découvrir encore davantage de profils. N’hésite pas à ratisser large au début afin de commencer rapidement à avoir du contenu, quitte à te désabonner par la suite pour affiner.

Et si ça t’intéresse de créer ton propre feed, voici une liste de sites qui te permettront de te lancer (par ordre de possibilité et de complexité) : goodfeeds, BlueskyFeeds et/ou SkyFeed. @EnFeeTamine.bsky.social a fait un beau tuto que tu peux retrouver en cliquant ici, et il existe aussi une vidéo faite par ActuTech : Créer son flux personnalisé dans Bluesky.

Où sont les GIFs ? Les vidéos ? Le support des GIFs et des vidéos est en cours d’implémentation, il est actuellement possible d’ajouter un GIF à un post en copiant/collant manuellement son URL depuis le site GIPHY ou Tenor, et les vidéos depuis Youtube ou Vimeo (et les musiques depuis Apple Music).

Et les sondages ? Les DMs ? Les haters ? Les trolls ? Ce n’est pas encore implémenté, en tout cas au moment où j’écris cet article. Oui je sais, c’est dur… mais un peu de patience ! (Sauf les haters et les trolls… ceux-là on peut s’en passer).

J’aimais bien Tweetdeck, ça existe aussi pour Bluesky ? Affirmatif ! Il existe plusieurs interfaces qui ressemblent à Tweetdeck, les plus connues étant deck.blue, Tokimeki Bluesky et SkyFeed. D’ailleurs, je te recommande l’utilisation de l’une de ces interfaces, même si tu n’utilisais pas Tweetdeck avant. Déroutantes au début certes, mais une fois pris l’habitude, c’est bien plus agréable et plus puissant à utiliser que l’interface d’origine de Bluesky, très simpliste et rapprochée de celle de X. Certaines fonctions de Bluesky ne sont pas présentes, mais pour naviguer, répondre, consulter les feeds (ou en créer un soi-même pour SkyFeed), c’est un régal. Et certains sont compatibles mobile !

Plus intéressant encore, deck.blue propose des fonctionnalités qui sont actuellement absentes de l’application officielle, mais qui font quand même partie des outils officiels du réseau ! Par exemple l’utilisation des tags (ajout de hashtags à un post), les listes curatives (l’inverse des mute list) et la possibilité de poster des liens qui sont remplacés par du texte comme ceci : Comment utiliser la fonction Markdown pour poster des liens avec deck.blue (vidéo en anglais).

Je peux personnaliser mon nom d’utilisateur (handle) ? / Comment certifier mon compte ? Oui, tu peux le modifier quand tu veux en allant dans « Paramètres« , puis « Changer pseudo« . Et si tu possèdes un nom de domaine, tu peux t’en servir de handle en choisissant l’option « J’ai mon propre domaine« . Il suffit d’ajouter un champ TXT dans les DNS puis valider le domaine (ou sous-domaine). C’est une forme de certification puisque seul le propriétaire du domaine ou du site peut obtenir le handle qui correspond, donc si tu vois par exemple @cyberciti.biz, il ne peut pas s’agir d’un usurpateur (sauf si le compte ou le site s’est fait pirater). Attention cependant, dans tous les cas, l’historique des changement de nom d’utilisateur est publique et ne peut être effacée (pour l’instant). Ne pas recycler un compte Bluesky ! Sache aussi que ton ou tes anciens handles peuvent être réutilisés par n’importe qui une fois que tu les as abandonnés. Petit tutoriel vidéo par @rmendes.net : Comment utiliser son propre nom de domaine sur Bluesky?

Comment inviter des personnes à rejoindre le réseau ? Depuis le 6 février 2024, il n’y a plus besoin de code d’invitation pour rejoindre le réseau Bluesky.

Comment retrouver mes follows de X/Mastodon ? À mesure que les gens s’inscrivent, il devient fort probable qu’une partie de tes follows se soient également inscrits sur Bluesky. Afin de les trouver facilement, il existe plusieurs moyens, listés plus bas dans cette page, section « Trouver/importer des profils ». Petite précision concernant la fiabilité : ces outils utilisent la similarité des handles et des noms d’utilisateur afin de faire le lien entre deux profils. Il arrive régulièrement que le handle ait été pris par quelqu’un d’autre, et qu’il ne s’agisse pas de la personne que vous cherchez. Faites donc attention à la liste que vous donne l’outil afin de suivre les bonnes personnes.

Concernant la vie privée : Tout est public sur Bluesky à part ton adresse e-mail, ta date de naissance, ton IP, tes mutes et tes invitations. Même les gens non loggés peuvent y avoir accès par exemple sur firesky.tv ou twexit.nl. Il ne faut donc pas compter sur le côté « fermé » de la beta comme une protection contre les inconnus. Il faut rappeler aussi que l’historique des handles, si vous en changez, est public et ne peut être effacé. Enfin, et cela concerne surtout les artistes : tout le contenu publié, y compris les images, sont susceptibles d’être utilisées comme bon leur semblera, sans limite : voir la Privacy Policy de Bluesky qui indique clairement, entre autres : « We use your information for various administrative purposes, such as: Pursuing our legitimate interests such as direct marketing, research and development (including marketing research) […] Improving, upgrading, or enhancing our Services […] Developing new products and services« .

Voilà, bonne découverte, et respecte ton prochain ! (Dans la vraie vie aussi, d’ailleurs).

En bonus, quelques liens utiles supplémentaires :

Des choses à ajouter/modifier à cet article ? N’hésite pas à laisser un commentaire sous ce post. Et si tu veux me retrouver sur Bluesky, mon handle est : @mwyann.fr

Same article in English: https://www.mwyann.us/posts/136

Dernière modification de cet article : 12/10/2023

4 réflexions au sujet de “Guide de démarrage sur Bluesky”

  1. Détail qui a son importance et qui peut même être dangereux pour certaines personnes. L’historique des changement d’identifiant est conservé ad vitam eternam, accessible pour tout développeur qui sait ce qu’il fait (c’est pas privé), et n’est pas effacé avec le compte. Donc si vous vous appelez @nicolassarkozy.bsky.social puis @paulbismuth.com, ce sera enregistré pour toujours (dans l’état actuel de la plateforme).
    Source : https://github.com/bluesky-social/did-method-plc chapitre « Privacy and Security Concerns »

    Ne recyclez pas vos comptes Bluesky ou faites-le en connaissance de cause.

  2. Merci pour le commentaire détaillé 🙂 J’avais déjà ajouté une note à ce sujet dans la partie changement de handle, mais je vais faire un petit rappel dans la partie vie privée.

Les commentaires sont fermés.