16 Mai 2010

Comment ressusciter votre matériel info

Category: Hardware,Système Dadmin @ 02:47

Le matériel info, tout le monde le sait, c’est fragile comme tout. Surtout de nos jours. Je sais que mon vieux PC qui date de 1994 fonctionne encore aujourd’hui, et je ne peux pas en dire de même de certaines de mes machines bien plus récentes que ça.

Dernièrement, c’est un écran qui m’a lâché. Un beau matin, je tente de l’allumer, et… plus rien. Le néon semblait avoir du mal à s’allumer. Je l’ai laissé pendant 2 mois se morfondre sur mon bureau, j’ai tenté un retour de garantie (même si la garantie de 3 ans était dépassée on ne sait jamais…), et finalement, bah je l’ai un peu oublié, j’ai juste fait sans lui… ce n’était pas facile tous les jours. Et, aujourd’hui, je me décide à le retester. Fatalement, il ne fonctionne pas mieux. Mais, peut être que…. si je regardais dedans… ?

Après un démontage en règle de l’écran en question (désolé, je n’ai pas pris de photos, j’en prendrai plus tard quand je le redémonterai – ce qui est arrivé, vous verrez en bas de l’article), et après n’avoir rien vu en « surface », je me décide à démonter plus loin, jusqu’au bloc d’alimentation. Après avoir déchargé un gros condo à l’aide d’un tournevis (une belle étincelle jaillit, que je n’aurais pas aimé prendre dans les doigts), je me trouve face à une rangée de condensateurs… dont deux m’intriguent au plus haut point. Voici une photo d’un des condensateurs incriminés :

Le condo cramé
Tout électronicien amateur aura reconnu ici la fameuse boursouflure caractéristique du condensateur en fin de vie. Celui-ci a manifestement claqué, il est donc rendu inutilisable et il est par conséquent à changer. En fouillant un peu dans ma boîte de vieux condos qui date du collège (il y a plus de 10 ans de cela), récupérés çà et là dans des machines diverses, j’ai pu trouver LE modèle quazi identique, par ses caractéristiques (1000µF, 16V au lieu de 10V), par sa taille (même forme, même écartement des pattes), et… pas claqué celui-ci. Une petite soudure plus tard, un petit test et… miracle ! Mon écran s’allume à nouveau !

Buffalo Geek
(Oui, c’est moi sur la photo.)

Par conséquent, si vous ou un ami à vous s’y connaît un peu en électronique, ne balancez pas vos trucs qui ne fonctionnent plus, mais allez vite faire un tour dans le bloc d’alimentation (faites TRES attention cependant, portez des gants épais si vous en avez, je ne suis responsable de rien du tout) voir s’il n’y a pas un condo qui a cramé quelque part. C’est en particulier assez souvent le cas sur les cartes mères. Évitez les alimentations de PC cependant, leur réparation est bien plus difficile sinon impossible, et pour 30 € il ne vaut mieux pas trop hésiter.

UPDATE: Voici quelques photos supplémentaires de ma deuxième intervention sur cet écran (j’ai changé les 4 condensateurs en même temps, pour être sûr…)


Voici les quatre condensateurs, dont celui que j’ai remplacé la dernière fois.
Les trois d’origine ont tous l’air bien malades, on va tous les changer.


Dessouder c’est pas aussi facile qu’on le pense, surtout lorsqu’il y a un vernis sur les soudures…


Voilà nos quatre petits amis en place, prêts à prendre du service.


Et voilà le bloc d’alimentation remonté. On peut tout refermer et rebrancher, c’est terminé !

Étiquettes : , ,

Une réponse à “Comment ressusciter votre matériel info”

  1. emoc a dit:

    A déconseiller quand même les alimentations à 30e, c’est un composant important (bien qu’on ne s’y attarde pas trop en général), une mauvaise alim trop sollicitée peut rapidement devenir la source de condensateurs qui bourgeonnent sur la carte-mère, c’est dommage. Un électronicien-du-métier m’avait dit un jour qu’on reconnaissait les bonnes alims au poids (quand on n’avait pas d’autres connaissances…) ? légende urbaine ?

Laisser une réponse